• EN

ÉMANCIPATION

L’une tendue, étirée ; l’autre inanimée, relâchée. Ces deux mains, allégories de deux mondes, de deux humanités, s’apprêtent à s’effleurer l’une l’autre. L’une avide de connaissance, l’autre détentrice du savoir et prête à le transmettre. Quelle initiation résultera de cette rencontre intime ? Quel apprentissage y sera alors insufflé ? Cette œuvre revisite un détail du panneau de Michel-Ange « La Création d’Adam ». L’artiste s’intéresse ici aux différentes interprétations attribuées à la séparation entre les index d’Adam et de son créateur : séparation comme rupture entre l’Homme et ses Dieux ; séparation comme allégorie d’une défiance de l’Homme envers les doctrines religieuses ; séparation comme destinée à être comblée par la dévotion de l’Homme… L’artiste supprime tout caractère distinctif des Hommes derrière ces mains, conférant à ces dernières une dimension universelle d’appartenance.

 

« Dieu créa l’homme à son image, il le créa à l’image de Dieu,
il créa l’homme et la femme. »

Genèse, 1.27

ÉMANCIPATION
62x30x30 cm
Bois, acier, aimants, mécanismes horlogers