SINGULARITÉ

D’un côté : un gros cube constitué de 125 unités ayant elles-mêmes forme cubique. De l’autre : 125 petits cubes, égaux à ceux formant le bloc, dont l’organisation peut prendre diverses formes. Placés sur une plaque en acier, ces cubes y adhèrent par effet d’aimantation, proposant ainsi l’image d’un tableau changeant sur lequel les modifications apportées par la main de l’artiste sont autant de remises en cause de l’équilibre initial.

Telle est Singularité : la mise en miroir d’un méga-cube, qu’on pourrait être tenté de nommer le tout, avec une somme d’unités égale à celles formant ce tout, mais potentiellement libres de se mouvoir.

Cette opposition formelle renvoie à une série d’oppositions conceptuelles plus ou moins familières au spectateur : ordre et désordre ; dictature et anarchie ; uniformisation et diversité ; oppression et liberté… Car contemplant le tableau, celui-ci prend conscience d’un certain nombre de phénomènes éclairants quant à la nature des deux ensembles et aux rapports qu’ils entretiennent.
Ainsi le méga-cube, compact et inamovible, pourra lui apparaître comme une image de l’ordre, mais un ordre dont la contrepartie est une asphyxie des unités par effet de masse. A l’opposé, les petits cubes disposés sur la plaque d’acier lui sembleront peut-être agencés de façon aléatoire, jusqu’à ce qu’il aperçoive la trame invisible qui les unit, sorte d’anarchie contrôlée dans laquelle la multiplicité devient richesse et le désordre apparent, signe d’une santé effective.

Suite logique dans la pratique de Quentin Carnaille, en ce qu’elle poursuit son questionnement sur la place de l’homme pris à la fois comme unité (tout) et partie de la société (du tout), Singularité donne une nouvelle forme aux interrogations sous-jacentes au travail de l’artiste. Il en résulte un fort sentiment de mise en garde contre certaines tentations humaines telles que l’uniformisation ou la rationalisation à outrance ; surtout, Singularité nous invite à croire en une possible organisation de la société par un effet de «main invisible», ou comment les divers intérêts personnels peuvent parfois finir par concourir au bien de tous.

SINGULARITÉ I
10 x 92 x 92 cm
Bois, aimants, acier

SINGULARITÉ II
10 x 92 x 92 cm
Bois, aimants, acier

SINGULARITÉ III
10 x 92 x 92 cm
Bois, aimants, acier

SINGULARITÉ IV
10 x 92 x 92 cm
Bois, aimants, acier

Création du site Sébastien Gras